The Marathon Walker

Bon j’avoue ! J’ai complètement négligé mon blogue ces dernières semaines. Je n’en suis pas fière, mais je n’y arrivais vraiment pas… Il faut dire que j’ai été submergée, inondée, totalement débordée par les travaux scolaires depuis la mi-février, mais la vérité, c’est que j’étais en panne d’inspiration.

J’ai commencé plusieurs billets. Je voulais parler des Oscars et de Chris Rock, de la façon dont ils ont répondu à la polémique #OscarsSoWhite, mais j’ai changé d’idée. J’ai commencé à écrire sur notre beaucoup-plus-égalitaire-que-féministe ministre de la Condition féminine Lise Thériault, mais j’avais l’impression que tout avait déjà été dit. Les sottises de Donald Trump me brûlaient aussi les doigts, mais il me décourage tellement que je ne sais pas par où commencer…

Puis, tout récemment, mon amie m’a envoyé cette vidéo d’une femme originaire de la Gambie. Elle a marché le marathon de Paris avec 20 litres d’eau sur la tête en 2015, dans le but de sensibiliser les gens au grave problème d’accès à l’eau potable dans le monde.

Je n’en avais jamais entendu parler. J’ai fait une recherche sur le site de La Presse, aucun résultat. Le Journal de Montréal avait repris l’article de l’Agence France-Presse dans sa section Monde, sans plus. La vidéo originale n’a été visionnée qu’à peine 20 000 fois depuis sa mise en ligne, en juin 2015. Pourtant, les médias ailleurs dans le monde en ont parlé. Mais comme on me l’a si bien enseigné à l’école, tout ça s’explique par les lois de proximité ; plus c’est loin, plus on s’en fou finalement. De toute façon on en a de l’eau ici… (??!)

Hier, c’était la Journée mondiale de l’eau et ça m’a fait réfléchir. Je sais que je gaspille l’eau. Je n’ai aucune idée de ce que c’est de devoir marcher des kilomètres plusieurs fois par jour pour me procurer de l’eau propre à toute ma famille. Je ne suis pas confrontée à cette réalité. Je n’ai pas à me soucier de ma consommation d’eau chaque jour ; je peux laisser couler l’eau de longues minutes avant d’entrer dans la douche pour qu’elle soit bien chaude, ou en faisant la vaisselle parce que c’est « sale » de toute la laver dans la même eau. Je peux même laisser l’eau couler étant distraite, pour rien !

Mais quand je regarde cette carte, j’ai du mal à m’expliquer cette injustice… surtout l’indifférence de notre société et de nos médias face à cette réalité.

Capture d’écran 2016-03-23 à 10.27.43
Image : « Quels pays ont accès à une eau potable de qualité? La réponse en carte » ICI.Radio-Canada.ca

À vrai dire, je suis un peu découragée de la société dans laquelle on vit. Mais je m’engage personnellement à modifier mes habitudes de consommation d’eau et de sensibiliser les gens autour de moi. Ça ne changera peut-être rien… mais je vais le faire.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. suzielafrance dit :

    Je crois qu’on pourrait parler de ce sujet encore bien longtemps. Ton blogue m’a interpellée puisque comme toi je n’avais pas entendu parler de cette femme qui porte son bidon sur sa tête durant un marathon. Quoi qu’il en soit, il existe divers organismes qui ont voué leur cause à celle de l’eau, comme par exemple celle de Guy Laliberté (concepteur du Cirque du Soleil) via One Drop.
    https://www.onedrop.org/fr/
    Je suis d’accord avec toi que le tout commence par de petits gestes et une conscientisation de la population. Moi même je n’achète jamais de bouteilles d’eau, je remplis ma gourde avec l’eau du robinet. Chaque geste compte et contribue à sauver nos réserves d’eau potable. Ne lâche pas! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. rachelpl dit :

    Tout comme toi, je crois que de petits gestes peuvent faire la différence (prendre des douches au lieu des bains, arrêter de faire couler l’eau lorsqu’on se brosse les dents, partir la laveuse pour une grosse brassée et non pour laver quelques items, etc.). On pense souvent que notre petite contribution n’apporte rien à l’effort global, mais c’est faux. Ta prise de conscience me fait réfléchir à tout ce que je pourrais changer dans mon quotidien pour améliorer le sort de la planète, du moins un petit peu. Merci!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s